dimanche 20 mai 2018

Sleeping Beauties, d'Owen & Stephen King


On se retrouve aujourd’hui avec la chronique du dernier Stephen King, un roman écrit à quatre mains avec son fils cadet Owen. Je ne vais pas vous faire l’injure de vous présenter le père, mais Sleeping Beauties est le troisième livre du fils, aucun des deux précédents n’étant paru en France. Sorti début mars, il a beaucoup fait parler de lui, la faute à un thème d’actualité, prolongement des débats actuels sur le harcèlement et les inégalités homme-femme. La couverture est juste splendide et j’attendais cette parution avec grande impatience.

C’est donc un pavé de plus de 800 pages que nous proposent le père et le fils. On y suit plusieurs personnages au sein d’une petite ville des Appalaches, Dooling, à l’heure où la fièvre Aurora s’abat sur le monde. Aurora ? Les fans de Walt Disney auront reconnu le prénom de la princesse Aurore de La Belle au Bois Dormant ! C’est une drôle d’épidémie qui touche exclusivement les femmes. Quand elles s’endorment, elles ne se réveillent plus. Elles continuent de respirer mais un étrange cocon visqueux rappelant la toile d’araignée les recouvre et malheur à celui qui se risquerait à tenter de les en sortir, elles passent alors à l’attaque !

Adepte des romans de Stephen King depuis l’adolescence, j’ai tout lu de lui, et Sleeping Beauties m’a énormément rappelé Dôme, en particulier dans la manière dont la tension monte petit à petit jusqu’à atteindre son paroxysme cataclysmique. Les personnages sont nombreux, et si l’on devine rapidement quels sont les bons et les méchants, l’évolution de certains d’entre eux, poussés par la peur ou l’ambition, sonne juste et n’en est que plus horrible. Malgré tout, je dois bien avouer que j’ai trouvé la première partie de ce roman très très longue. Pas au point de laisser tomber, mais à celui de commencer un autre livre en parallèle !

Le thème est pourtant très bien mené. On pourrait craindre un certain manichéisme, mais les King évitent l’écueil haut la main avec des personnages particulièrement bien construits, ayant tous leurs parts d’ombre et de lumière. Car dans la petite ville de Dooling, secrets et mensonges foisonnent dans toutes les familles ! Et puis il y a Evie, mystérieuse jeune femme insensible à la fièvre Aurora, capable de lire dans les pensées et de commander aux papillons de nuit. Elle prend partie pour la gente féminine, et elle est sans pitié, mais quel est son réel objectif ?

Au final, une lecture sympathique. Une très belle idée de départ et des personnages très intéressants, complexes et bien construits, mais une intrigue qui traîne malheureusement en longueur dans sa première partie. Si j’ai passé un agréable moment, on est néanmoins bien loin des coups de cœur que Stephen King sait si bien déclencher chez moi.

Une lecture commune avec Aristide, Charlène, Jorian, Mathys, Piplo et Shy.

Note : ★★★★☆

Plus d'informations

Sleeping Beauties, d'Owen & Stephen King
Editions Albin Michel (2018) - 830 pages - Support numérique - Fantastique & Horreur

Un phénomène inexplicable s’empare des femmes à travers la planète : une sorte de cocon les enveloppe durant leur sommeil et si l’on tente de les réveiller, on prend le risque de les transformer en véritables furies vengeresses. Bientôt, presque toutes les femmes sont touchées par la fièvre Aurora et le monde est livré à la violence des hommes. À Dooling, petite ville des Appalaches, une seule femme semble immunisée contre cette maladie. Cas d’étude pour la science ou créature démoniaque, la mystérieuse Evie échappera-t-elle à la fureur des hommes dans un monde qui les prive soudainement de femmes ?

Site de l'auteur : https://owen-king.com/ et https://www.stephenking.com/

Lecture commune - Ambre


Le Livre de Poche et l’UNICEF poursuivent leur partenariat avec Maxime Chattam ! L'auteur nous offre un préquel de la série Autre-Monde, dans lequel il dévoile l’histoire de l’une de ses héroïnes, Ambre, avant la Tempête. Pour chaque exemplaire vendu, 1,50 € sera reversé à l’UNICEF afin de soutenir, entre autres, son action en faveur de l’éducation, moyen le plus efficace pour permettre aux 124 millions d’enfants actuellement non scolarisés dans le monde de sortir de la pauvreté et de se construire de meilleures chances d’avenir.

Stellade nous propose de participer à une lecture commune de ce nouvel opus. Parce que l'idée est généreuse, et surtout parce que c'est important. Vous souhaitez participer vous aussi ? Alors rejoignez-nous sur Livraddict pour lire Ambre et partager vos impressions avant le 16 juin prochain !


Plus d'informations

Autre-Monde, tome 0 : Ambre, de Maxime Chattam
Éditions Le Livre de Poche (2018) - 170 pages - Support papier - Fantastique

Ambre Caldero vit dans un mobil-home au milieu des bois. Sa mère n’est jamais là, préférant fuir. Son beau-père est une menace permanente. Mais elle a la lecture. Chaque page est une petite victoire sur la réalité. Chaque roman est une nouvelle vie qui lui redonne de l’espoir. Son imaginaire est devenu une béquille essentielle pour affronter le quotidien. Mais lorsque Ambre comprend qu’elle est la seule à s’intéresser aux étranges disparitions qui frappent Carson Mills, son meilleur allié devient son pire ennemi. L’explication de tous ces mystères serait-elle fantastique ? Ou son imagination lui joue-t-elle des tours ?

Site de l'auteur : http://www.maximechattam.com/blog/

samedi 19 mai 2018

Concours 100 J'aime Facebook


C'est avec un immense plaisir, et non sans une certaine fierté, que j'ai pu constater ce matin que la page Facebook d'eTemporel avait atteint les 100 j'aime ! Alors avant tout autre chose, je tiens à remercier tous ceux qui me suivent, ici, sur Facebook ou sur Twitter, et qui échangent avec moi au quotidien autour des livres, des auteurs, de la lecture en général. C'est un plaisir à chaque fois renouvelé dont j'aurais bien du mal à me passer. Alors encore une fois, merci !

Ceux qui suivent la page Facebook le savent, j'avais promis il y a quelques temps d'organiser un petit concours dès qu'elle atteindrait les 100 j'aime. D'une part parce que c'est chouette, et aussi parce que ça fait un petit moment que je ne vous ai pas gâtés. Il est donc plus que temps d'y remédier, et puis j'ai une promesse à tenir ! 

Ce concours se déroule du 19 mai au 2 Juin 2018. Il est ouvert à la France, la Belgique, la Suisse et le Luxembourg, à raison d'une seule participation par e-mail et par foyer (même nom, même adresse). Le gagnant sera tiré au sort parmi les participants. Pour jouer, c'est très simple ! Il vous suffit de répondre au formulaire ci-dessous avant le 2 Juin à 23h59.

Le nombre de lots dépendra du nombre de participants, alors n'hésitez pas à faire tourner !
- Lot n° 1 : un exemplaire papier de La fille sous la glace, de Robert Bryndza (thriller)
- Lot n° 2, débloqué au-delà de 15 participations : un exemplaire papier de Les chants de Felya, de Laurent Genfort (science-fiction)
- Lot n° 3, débloqué au-delà de 30 participations : un exemplaire ePub de Boulevard des pas perdus, de Michèle Devernay (votre humble servante :p) (fantastique)

Bonne chance à tous !




dimanche 13 mai 2018

Seul le silence, de R.J. Ellory


Il est des destins auxquels il est impossible d’échapper. Seul le silence nous conte celui de Joseph Vaughan, jeune garçon vivant dans une petite ville du sud des Etats-Unis, où une série de fillettes entre huit et douze ans sont assassinées dans d’horribles circonstances. Écrivain en herbe, le jeune garçon vient de perdre son père et il se sent très concerné par ce qui se passe. A l’heure où toute la ville se lance dans une véritable chasse aux sorcières pour trouver l’assassin, lui voudrait juste pouvoir protéger ces petites filles. Une histoire qui le hantera toute sa vie…

Connu pour ses polars et ses thrillers, ce premier roman traduit en France de R. J. Ellory est atypique et déroutant, mais plein de finesse et de pudeur. Les premiers temps de ma lecture ont été un peu laborieux, je le reconnais. Je ne voyais pas du tout où l’auteur voulait en venir, à nous raconter par le menu la vie de Joseph, la moindre de ses pensées à propos de ses parents, son institutrice, ses voisins, et les petites filles enfin. Et puis peu à peu, je me suis surprise à aimer ça. Joseph est un personnage très attachant, un bon garçon auquel sa mère a inculqué nombre de belles valeurs, un chevalier au sens noble du terme. Comme une flagrante injustice, le destin, à moins que ce ne soit le tueur, va s’acharner contre lui.

La plume de R. J. Ellory dans ce roman est juste extraordinaire. L’auteur se place dans la peau de ce jeune homme et il nous livre son histoire comme un témoignage, comme si Joseph était là, assis en face de nous, et nous contait sa terrible histoire. Alors certes, le texte n’est pas dénué de certaines longueurs et j’avoue être passée à côté de quelques références historiques américaines (sur certaines personnalités essentiellement), mais c’est aussi cette lenteur qui fait qu’on se sent si concerné par ce arrive à Joseph. Cela rend le dénouement d’autant plus brutal et certains l’ont reproché à l’auteur. J’ai personnellement trouvé qu’il collait tout à fait à l’état d’esprit de Joseph à la fin de sa vie.

Ne vous attendez pas à de grands frissons. C’est plus un roman noir qu’un thriller, mais R. J. Ellory excelle dans la création d’une ambiance noire et oppressante, sur laquelle plane l’ombre d’un tueur sans merci, par opposition à la foi et à la ténacité d’un jeune homme extrêmement attachant. C’était le second livre que je lisais de cet auteur, et je suis d’ores et déjà convaincue d’en lire bientôt d’autres. Un roman à découvrir, vraiment.

Note : ★★★★☆

Plus d'informations

Seul le silence, de R.J. Ellory
Editions Sonatine (2012) - 504 pages - Support numérique - Thriller

Joseph a douze ans lorsqu'il découvre dans son village de Géorgie le corps d'une fillette assassinée. Une des premières victimes d'une longue série de crimes. Des années plus tard, alors que l'affaire semble enfin élucidée, Joseph s'installe à New York. Mais, de nouveau, les meurtres d'enfants se multiplient... Pour exorciser ses démons, Joseph part à la recherche de ce tueur qui le hante. Avec ce récit crépusculaire à la noirceur absolue, R. J. Ellory évoque autant William Styron que Truman Capote, par la puissance de son écriture et la complexité des émotions qu'il met en jeu.

Site de l'auteur : http://www.rjellory.com/

jeudi 3 mai 2018

Challenge Dîner-Club de lecture - [En cours]


Le Challenge Dîner-Club de lecture a ouvert ses portes le 1er Mai sur l'Allée des Conteurs. Je n'ai pas su résister à la tentation de participer, d'autant moins qu'il s'agit de composer nous-mêmes notre challenge de lecture, en sélectionnant des objectifs de lecture classés en entrées, plats et desserts.

Le défi se déroule du 1er Mai au 30 Septembre 2018 et nous engage à lire des romans issus des genres de l'imaginaire exclusivement. Les entrées sont facultatives et s'attachent aux auteurs web-publiés (lecture gratuite sur le web) comme il en existe sur l'Allée ou chez ses partenaires. Les plats sont au nombre de deux minimum, ce sont des romans édités ou auto-édités. Les desserts seront des petits défis proposés au cours du challenge.

Les règles détaillées figurent sur le forum de l'Allée, mais soyez sûrs qu'il y en aura pour tous les goûts, que vous ayez du temps ou pas ! Alors, envie de lire, de vous donner des objectifs et de participer à un challenge dans une ambiance conviviale ?

N'attendez plus : venez créer votre challenge du Dîner-Club !


Pour plus d'informations

MES OBJECTIFS ET MON AVANCEMENT en date du 20/05/2018
Les objectifs évolueront au fur et à mesure du challenge.

Les entrées

- Lire une fiction "Univers Alternatif" de l'Allée : L'Autre Monde, de Quetzy

Les plats 
- Lire une oeuvre de 500 pages : Sleeping Beauties, de Stephen et Owen King
- Lire une oeuvre dont la couverture contient du rouge : Le silence du rossignol, de Lian Hearn 

Les desserts
- A venir

L'addition
- A venir